Burbuja.info - Foro de economía > > > En Espagne, une crise économique et aussi morale
Respuesta
 
Herramientas Desplegado
  #1  
Antiguo 04-may-2010, 19:17
MonteKarmelo MonteKarmelo está desconectado
Excelentísimo, ilustrísimo y grandísimo miembro de élite de los gurús burbujistas
 
Fecha de Ingreso: 28-junio-2006
Mensajes: 7.076
Gracias: 2.404
12.308 Agradecimientos de 2.885 mensajes
Confrontée à une grave détérioration de sa situation économique avec près de 4,6 millions de chômeurs et un déficit des comptes publics représentant 11,2 % de son produit intérieur brut (PIB), l'Espagne de José Luis Rodriguez Zapatero connaît parallèlement une profonde crise morale. Qu'illustrent une accélération des affaires de corruption et la remise en cause répétée des décisions d'une justice, accusée, paradoxalement, par la droite comme par la gauche, d'être partisane. Cette dernière se trouve notamment mise sur la sellette à la suite des poursuites engagées par le tribunal suprême contre le très médiatique juge Baltazar Garzon pour prévarication dans le cadre d'une enquête lancée par ce magistrat sur les victimes du franquisme. Les critiques se nourrissent aussi de l'incapacité répétée du tribunal constitutionnel, profondément divisé politiquement, à se prononcer depuis plus de trois ans sur la validité du statut actuel de la Catalogne qui reconnaît officiellement sa qualité de nation et fait du catalan la première langue de la région. Début avril encore, les juges n'ont pas réussi à trouver un accord sur un texte de consensus.

Dans une récente chronique parue sur le site d'information « El Confidencial », José Antonio Zarzalejos, ancien patron du quotidien « ABC », rappelait que la transition démocratique qui a suivi la mort du général Franco s'appuyait sur deux piliers : la réconciliation des Espagnols autour d'une reconnaissance des torts de chacun et une vaste amnistie pour cicatriser les blessures de la guerre civile ainsi que, parallèlement, la création d'un Etat des autonomies tenant compte de la personnalité des régions et des nationalités composant le territoire dans le cadre de la nation espagnole. Or, selon cet analyste politique reconnu, ce double pacte, maintenu par Adolfo Suarez, Felipe Gonzalez et José Maria Aznar, entre 1976 et 2004, a été « cassé » par José Luis Rodriguez Zapatero à son arrivée au pouvoir avec la révision du statut de la Catalogne en 2006 et la loi dite de « mémoire historique » l'année suivante. En jugeant « discutée et discutable » la notion de « nation espagnole », le président du gouvernement socialiste a relancé les revendications indépendantistes des nationalistes catalans et basques. Et réveillé, par ailleurs, l'affrontement droite-gauche sur la responsabilité de chacun dans le déclenchement d'une guerre civile qui a fait plus de 500.000 morts via un texte à l'interprétation difficile comme en témoignent les recours actuels devant la cour suprême.

Infondées ou non, ces polémiques provoquent, surtout aujourd'hui, des tensions inutiles alors que la situation économique de l'Espagne nécessiterait plutôt l'unité et la mobilisation de tous. Alors que le dialogue social patine depuis plus d'un an, les syndicats donnent l'impression d'être plus prompts à se mobiliser pour la défense du juge Garzon que pour celle des millions de demandeurs d'emploi, dont le sort dépend d'une inéluctable réforme du marché du travail. Sujet qu'ils refusent catégoriquement d'aborder avec le patronat, tandis que le gouvernement se refuse à prendre ses responsabilités en la matière. L'affaire du statut catalan pollue, pour sa part, le vrai débat qui devrait se poser sur les « surcoûts » de l'organisation territoriale de l'Espagne, estimés par certains à 24 milliards d'euros, soit 2,4 % du PIB espagnol.

Communautés autonomes et municipalités concentrent 54,8 % des dépenses publiques, soit 10 points de plus qu'en Allemagne, qui est un véritable Etat fédéral ! Et les contrôles du pouvoir central sont des plus lâches. De 2,2 % en 2009, le déficit cumulé des comptes publics des 17 autonomies du pays devrait grimper à 3,2 % du produit intérieur brut cette année et à 4,2 % l'an prochain… On voit mal comment les intéressées, déjà endettées à hauteur de 86 milliards d'euros, pourront réduire le dérapage de leurs comptes à - 1,1 % en 2013, moyennant les 10 milliards d'euros d'économies « imposées » par le ministère de l'Economie et des Finances dans l'objectif de permettre à l'Espagne de se mettre en règle avec Bruxelles en ramenant le total de ses déficits sous la barre fatidique des 3 %…

Face à la gestion erratique de leur gouvernement durant ces deux dernières années de crise, les Espagnols peuvent s'inquiéter aussi de la capacité de l'opposition, aujourd'hui en tête dans les intentions de vote, à prendre la relève en 2012. Si les scandales immobiliers n'ont épargné aucune formation politique qu'elle soit de gauche, de droite ou nationaliste durant l'âge d'or du BTP, le Parti populaire (PP) se trouve enferré depuis un an dans des affaires de corruption qui viennent d'entraîner la démission de leurs postes électifs de son trésorier et d'un de ses députés. Résultat, alors qu'ils font preuve d'un étonnant calme social malgré la dramatique situation dans laquelle beaucoup se trouvent plongés et qu'ils montrent l'exemple en se serrant la ceinture, les Espagnols de la rue donnent la curieuse impression d'être les seuls à être actuellement à la hauteur des graves circonstances que connaît leur pays.
En Espagne, une crise économique et aussi morale - VIE POLITIQUE CONJONCTURE ECONOMIQUE


Responder Citando
Estos 6 usuarios dan las gracias a MonteKarmelo por su mensaje:
  #2  
Antiguo 04-may-2010, 19:44
seacock seacock esta en línea ahora
ir-
 
Fecha de Ingreso: 22-mayo-2005
Mensajes: 28.569
Gracias: 11.585
65.048 Agradecimientos de 16.186 mensajes
¿Por qué va esto a política?


Responder Citando
  #3  
Antiguo 04-may-2010, 19:45
Asurbanipal Asurbanipal está desconectado
ir-
 
Fecha de Ingreso: 23-abril-2010
Ubicación: Estación Espacial Internacional
Mensajes: 42.822
Gracias: 65.484
59.429 Agradecimientos de 21.238 mensajes
¿y por qué no lo traduces?


Responder Citando
  #4  
Antiguo 04-may-2010, 19:59
Berebere Berebere está desconectado
Excelentísimo, ilustrísimo, magnífico y grandísimo señor de élite de los gurús burbujistas
 
Fecha de Ingreso: 20-abril-2007
Ubicación: In the guetto
Mensajes: 14.476
Gracias: 4.207
22.140 Agradecimientos de 6.927 mensajes
Communautés autonomes et municipalités concentrent 54,8 % des dépenses publiques, soit 10 points de plus qu'en Allemagne, qui est un véritable Etat fédéral ! Et les contrôles du pouvoir central sont des plus lâches.

Comunidades autónomas y municipios concentran el 54,8% de los recursos públicos, es decir 10 puntos más que en Alemania ¡que es un auténtico Estado federal! Y los controles del poder central son de lo más laxos.


Responder Citando
Estos 2 usuarios dan las gracias a Berebere por su mensaje:
  #5  
Antiguo 04-may-2010, 21:57
Tuttle Tuttle está desconectado
ir-
 
Fecha de Ingreso: 28-marzo-2007
Ubicación: Princesado de Asturias
Mensajes: 23.062
Gracias: 12.568
26.352 Agradecimientos de 8.442 mensajes
Los gabachos empiezan a despertar.


Responder Citando
  #6  
Antiguo 04-may-2010, 21:58
candil candil está desconectado
Grandísimo miembro de la élite burbujista
 
Fecha de Ingreso: 03-abril-2010
Mensajes: 4.929
Gracias: 1.041
3.035 Agradecimientos de 1.415 mensajes
¿Os acordáis de la "Sidra el Gaitero"?

Pues eso.


Responder Citando
  #7  
Antiguo 04-may-2010, 22:09
Republik Republik está desconectado
Grandísimo miembro de la élite burbujista
 
Fecha de Ingreso: 15-agosto-2009
Mensajes: 4.783
Gracias: 5.501
7.318 Agradecimientos de 2.346 mensajes
Esto vacunará a los gabachos contra las pocas veleidades descentralizadoras que pudieran tener, y eso que el problema no es en absoluto el Estado federal sino el absurdo a que ha llegado el sistema español al colársele de rondón el tradicional caciquismo con sus inmensas y caras estructuras clientelares. Cuando uno busca datos comparativos de otros estados se encuentra con cosas como:

-Una parte enorme de los presupuestos españoles los manejan las 6.700 empresas, entes, fundaciones y otros engendros,con lo que es difícil llegar a conocer cosas como número de empleados públicos, gastos de personal, coste de las contratas,etc.
-No hay criterio alguno en las transferencias de renta entre regiones de modo que algunas son castigadas y otras mimadas sin relación con su PIB o necesidades reales.
-Comparando con otros países los criterios de descentralización son discutibles, ineficientes y sesgados hacia las CCAA,dejando a los municipios en una indigencia difícil de encontrar en Europa,no digamos en EEUU donde cobran enormes impuestos y se encargan de la educación no universitaria,por ejemplo.
-Y el tema de las cajitas,que, no lo dudemos, será asombro del mundo cuando se destape el tarro de sus podridas esencias.


Responder Citando
Estos 5 usuarios dan las gracias a Republik por su mensaje:
  #8  
Antiguo 04-may-2010, 22:10
Cantabrischen lander Cantabrischen lander está desconectado
Gran miembro
 
Fecha de Ingreso: 05-febrero-2010
Ubicación: Portus Victoriae
Mensajes: 1.197
Gracias: 840
750 Agradecimientos de 367 mensajes
Un francés es una persona que tiene el corazón a la izquierda y la cartera a la derecha.


Responder Citando
Estos usuarios dan las gracias a Cantabrischen lander por su mensaje:
  #9  
Antiguo 04-may-2010, 22:13
tomac tomac está desconectado
Secretario/a adjunto/a al viceministro/a tercero/a de vivienda/o
 
Fecha de Ingreso: 05-marzo-2009
Mensajes: 929
Gracias: 258
856 Agradecimientos de 279 mensajes
Que dicen los gabachos?


Responder Citando
  #10  
Antiguo 04-may-2010, 22:27
Asdrúbal el Bello Asdrúbal el Bello está desconectado
Grandísimo miembro de la élite burbujista
 
Fecha de Ingreso: 01-febrero-2008
Ubicación: en la Porra
Mensajes: 4.444
Gracias: 211
5.101 Agradecimientos de 1.710 mensajes
Iniciado por tomac Ver Mensaje
Que dicen los gabachos?

Que están alucinando con estos españoles.


Dibujo OBELIX IBERES.jpg


Responder Citando
Estos 5 usuarios dan las gracias a Asdrúbal el Bello por su mensaje:
Respuesta

Herramientas
Desplegado


Temas Similares
Tema Autor Foro Respuestas Último mensaje
La crise des subprime en BD truji Burbuja Inmobiliaria 0 19-sep-2008 11:19
Espagne : la crise a vidé prudente Burbuja Inmobiliaria 2 31-ago-2008 11:29
Une crise des banlieues peut en cacher une autre trafec Burbuja Inmobiliaria 8 20-jul-2008 09:30
Les subprimes en Espagne Señor Morales Burbuja Inmobiliaria 6 18-abr-2008 10:12


La franja horaria es GMT +1. Ahora son las 10:20.